dimanche 13 juin 2021

Juan Branco prend ses groupies pour des c... et il a raison.

 

Juan Branco prend ses groupies pour des c.... Et il a bien raison.


L'autre jour, sur son Insta, Branco annonce à ses groupies que le prévenu qu'il défend dans l'affaire Mila est accusé d'avoir menacé Mila dans un tweet qui, en fait, même s'il est graveleux ne contient aucune menace...dixit Branco.


Et sur Insta les groupies du gourou d'applaudir en masse, sauf un toutefois qui lui a de l'esprit critique et demande au Maître de montrer ce tweet afin de se faire une idée.


Le Maître ne répond pas, il ne s'abaisse jamais à répondre, et laisse un de ses disciples le faire à sa place :

«  On ne peut pas vous montrer ce tweet car le compte Insta du prévenu a été fermé »


Réponse parfaitement à côté de la plaque mais qui satisfait les groupies de Branco, aucun d'entre eux ne fera la démarche de se renseigner plus avant et goberont ce que dit «  Le Maître ».


Ce tweet le voici «  Je suis sûr que si je donnais un coup de b... à Mila, elle cesserait de faire chier le monde, cette mal b.. »


Que Branco tente de faire gober au juge que le tweet est innocent, qu'il ne contient pas de menace après tout pourquoi pas ? C'est au juge d'apprécier si le tweet constitue ou non une menace, mais que Branco s'arrange pour que ses groupies se rangent derrière lui sans avoir connaissance du contenu du tweet ça prouve bien le peu d'estime qu'il a pour ces gens-là dont il sait parfaitement bien qu'ils n'ont aucun esprit critique et qu'ils se rangent systématiquement derrière le gourou quoi que celui-ci dise ou fasse.


Même si ce tweet est un peu moins violent que ceux des douze autres prévenus qui menacent carrément de faire la peau de Mila et lui promettent une mort atroce, il n'en est pas moins extrêmement dangereux dans la mesure où il illustre en fait ce que pense 90% de la population : Que Mila la boucle pour qu'on puisse continuer de vivre en paix.  Mais voilà :la paix des lâches n'est jamais la paix...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire