lundi 10 janvier 2022

Franc-maçonnerie

 

Franc-maçonnerie



  Hier j'étais sur les réseaux sociaux , sur un groupe qui n'a strictement rien à voir ni avec la justice, ni avec les tutelles, ni avec les francs-maçons, nous discutions simplement de Conseils de quartier  lorsque l'administrateur du groupe fond sur moi, furieux :

"  Dites donc vous, je viens d'aller sur votre mur et je vois que vous passez votre temps à colporter des ragots anti francs-maçons "

_Moi " ??????????  vous êtes sûr qu'il s'agit de moi ? je crois que vous faites erreur..."

Trente  secondes plus tard  l'admin me met sous les yeux la photo dela couverture du livre de Sophie Coignard  sur les Francs-maçons.

Et effectivement, la veille, j'avais bien posté un résumé de ce livre sur mon mur..

_Moi " Mais quel rapport avec des ragots  ? Sophie Coignard est une journaliste réputée et son livre est très documenté " 

 

  Perso je trouve ça très triste que les journalistes qui s'aventurent sur le terrain glissant de la franc-maçonnerie et qui ont le courage d'aborder un sujet aussi  tabou se fassent traiter de colporteurs de ragots...

Triste époque 

       Longtemps j'ai eu une image assez négative de la franc_maçonnerie ,  mon père, pour qui j'avais beaucoup  d'estime était très réservé à leur égard.

De toute façon, le sujet me paraissait hyper ringard et dénué d'intérêt : je me demandais vraiment à quoi pouvait servir la franc-maçonnerie de nos jours à part le classique piston.

   Et puis un jour, dans le cadre de mon activité professionnelle,  j'ai été amenée à présenter le musée du Grand-Orient de France, rue Cadet. Paris IXème.

J'ai pensé que cela allait être une corvée, mais pas du tout  je me suis passionnée pour le sujet , l'histoire de la franc-maçonnerie, si intimement liée à l'histoire de France il faut quand même reconnaître que quasiment toutes les avancées sociales du XIX ème sont  d'inspiration franc-maçonne , la symbolique franc-maçonne, les mystères des rituels , la beauté et l'intérêt historique des objets présentés dans les vitrines du musée  je trouvais tout ça très enrichissant.

J'ai remarqué que beaucoup de grands hommes, Mozart en tête bien sûr avec " la Flûte enchantée " mais aussi Montesquieu et Peter Sellers, Léon Blum et Rudyard Kipling, John Wayne et Salvador Allende, Marcel Cachin et Franklin Roosevelt, Emile Littré et James Irwin, Alexandre Pouchkine et Simon Bolivar, Robert Surcouf et Le Corbusier, Casanova et Jules Ferry, André Citroën et Donatien de Sade et tant d'autres avaient été francs_maçons.

  Quand j'ai commencé à présenter le sujet au public je me suis rendu compte que les gens se foutaient royalement de l'histoire et de la symbolique de la franc_maçonnerie et ne s'intéressaient qu'aux réseaux, à l'affairisme, et aux enfants selon eux sacrifiés sur des autels lors des rituels maçonniques des hauts-grades.

ça me faisait bien rigoler, je pensais que ces braves gens  cherchaient des boucs émissaires  pour se consoler des échecs de leurs propres vies , je pensais que les FM avaient pris assez cher avec les persécutions nazies et qu'on devait leur foutre la paix.

Tout comme les juifs et les homos que les nazis n'aimaient guère il faut se souvenir que beaucoup de maçons ont été persécutés pendant cette triste période .

    Et puis un jour, il y a quatre ans j'ai été confrontée au système judiciaire , via le système des tutelles , et j'ai découvert un certain nombre de choses stupéfiantes : des tuteurs qui quoi qu'ils aient pu faire sont systématiquement couverts par les juges, les Procureurs ..

Un Conseil supérieur de la Magistrature qui classe sans suite 99% des plaintes concernant les JDT et les JAF...

Il y  a mille et un exemples sur mon blog de faits qui ne peuvent s'expliquer sans la protection de certains réseaux... pourtant, je ne parle jamais des F.M sur mon blog quasiment jamais . Je pense beaucoup à eux mais je ne parle pas d'eux...

J'ai bien assez d'emmerdes comme ça...

 

_Personne ,je crois, ne nierait que les professions judiciaires , avocats, magistrats , greffiers etc. ou que la police soient remplies de F.M...ce qui pose quand même de légers problèmes...

Je n'en parle jamais sur mon blog car encore faut-il, quand on lance des accusations contre tel et tel, pouvoir en apporter la preuve. 

   J'ai horreur des gens qui accusent sans preuve, ils m'inspirent du dégoût.

Mais le fameux " secret " rend l'obtention de preuves bien difficile...

En ce qui me concerne j'évite de faire de l'anti franc-maçonnerie primaire  mais je me pose beaucoup, beaucoup , beaucoup de questions...


dimanche 19 décembre 2021

une audience chez le juge des tutelles, l'avoact se fait tout petit ...

 Une audience chez le juge des tutelles.




Je recopie le témoignage que m'envoie Pierre.D mais il recoupe les dizaines et dizaines de témoignages que je reçois sur le même sujet.
Nous avions pris un avocat : la juge lui a refusé l'accès au dossier puis l'a débouté. L'avocat n'a ni bronché, ni crié au scandale. Avec beaucoup de mal, nous avons tout de même récupéré 40 % du forfait versé, malheureusement avec des menaces de dévoiler les faits et ainsi écorcher sa notoriété. La défense est au bon vouloir du juge. Si l'on lit bien les textes, partout il apparaît "à l'appréciation du Juge de tutelle". Le juge de tutelle est le seul magistrat qui n'ait pas à justifier ses décisions. C'est la porte grande ouverte à toutes les dérives ! Les médecins experts n'ont d'expert que leur titre : il est impossible de connaître une personne et encore moins une personne âgée en une séance de 30 min, c'est de la daube ! Le juge écoule les dossiers au plus vite sur quelques lignes de conclusions futiles et sans fondement. Un avocat est inutile, sauf si c'est un battant et qu'il s'investisse pour la cause... mais celui-là faut le dénicher !

jeudi 16 décembre 2021

Victime d'un accident de la route, certes, mais encore plus victime de ses avocats ...

 




Doublement victime :

Le racket des cols blancs !!!

Cette après-midi-là , ce 15 janvier 2011 , je pris ma Z 750 S , pour me rendre avec beaucoup d’engouement, chez mon concessionnaire fétiche , pour essayer la nouvelle venue sur le marché, la première 1000 carénée que j’attendais depuis plusieurs années…La Z 1000 SX
Elle était là, sublime, et manifestement faite pour moi, répondant à toutes mes exigences d’esthétique mais aussi de sécurité (carénage complet)…



Après négociation avec le responsable de la marque, je repartis avec mon devis. Nous nous étions laissé avec l’idée de me laisser un délai de réflexion pour l’éventuel achat de celle que j’avais tant attendue !
Ma vie recommençait à m’apporter beaucoup de satisfactions sur le plan personnel… quotidiennement je pratiquais la course à pied ( 150 km/mois) Je venais de participer au premier marathon de Montpellier le 17 octobre 2010 , avec un score de 4H37 à l’arrivée, bien qu’étant séparée en procédure de divorce avec deux magnifiques filles de 3 et 5 ans à élever en garde partagée , j’avais enfin dépassé le choc inattendu suite à l’annonce de trisomie 21 , 36H après la naissance de ma deuxième fille , alors que j’avais passé une quinzaine d’échographies qui n’avaient rien révélé… Je travaillais chez deux employeurs avec un cumul de 44H/semaine, ce qui me permettait de pouvoir financer des vacances pour mes filles deux fois dans l’année.
Je venais de réussir ma VAE d’éducatrice spécialisée le 17 décembre 2010 ! J’allais pouvoir enfin obtenir une place avec un salaire plus important. Cela faisait plus de 20 ans que je travaillais dans le secteur médico-social auprès d’adultes en situation de handicap « cognitif » sur un poste de monitrice éducatrice .Mon métier m’a toujours apporté une très grande satisfaction avec la chance de pouvoir pratiquer dans le cadre de mon emploi des activités sportives et de pleine nature( activités aquatiques, kayak, randonnée, ) pendant de nombreuses années .
Malheureusement, ce bonheur éphémère avait pris fin cette fin d’après-midi de ce 15 janvier 2011 ! une septuagénaire au volant d’une voiture m’a refusé une priorité à droite, elle étant arrêté à un cédé le passage, elle a redémarré et coupé la départementale sur laquelle je circulais lancé à 80 m/h…Ma moto s’est encastrée dans la portière avant passager !
Résultat : 16 fractures au bassin, pubis enfoncé, fractures ouvertes poignet droit, fractures main droite, subluxation des 4 orteils du pied droit avec entorse du lisfranc et arrachement osseux etc… Une douzaine d’interventions chirurgicales, 4 mois d’hospitalisation, 17 mois de rééducation à mi-temps dont 14 mois sous morphine… La descente aux enfers ! Une vie brisée avec ce sentiment perpétuel qui demeure : on m’a volé ma vie !
J’ai fait appel à un premier avocat pour défendre mes droits mais qui s’est avéré incompétent au bout du compte car il a cumulé des erreurs professionnelles qui ne m’ont pas permis de faire appel d’une expertise médicale ordonnée par le juge et dont le contenu erroné n’a fait que banaliser mes préjudices pour que je sois indemnisée au minimum, voire de façon indécente.


Une deuxième expertise n’a pas retenu tous les préjudices mentionnés par le premier expert qui avait été lui aussi désigné par le juge, mais pas finalisé car je n’étais alors pas consolidée en date de cette première expertise !
Il semblerait que ce deuxième médecin expert ait travaillé déjà pour le compte d’assurances ! Dans les tribunaux tout le monde le sait mais tout le monde préfère cautionner car il semblerait que des arrangements cachés leurs donnent satisfactions au détriment des victimes réelles qui elles ne demandent qu’à recevoir à juste titre un dédommagement adapté à leurs préjudices pour pouvoir se reconstruire dans la dignité. 
J’ai donc congédié ce premier avocat et me suis dirigée , vers une avocate que l’on m’a recommandé, située dans la rue des commerces de luxe, de Montpellier ; après étude de mon dossier médical , cette avocate m’a certifié pouvoir défendre mes intérêts avec efficacité et pouvoir rattraper les erreurs de son confrère prédécesseur ! lors de ce premier entretien elle a été très rassurante et m’a témoigné une grande empathie vis-à-vis de ma situation ;
J’avais beaucoup de colère vis-à-vis de mon premier avocat qui a commis des erreurs de débutant ; il m’avait obtenu 26000 euro d’avance pour les frais auxquels j’étais confrontée : médicaux, dépassements d’honoraires, aides à domicile, perte de salaire etc … Lui ne m’a pris que 7% sur le résultat obtenu soit 2176,72 euro ; ce qui pour ma part est tout à fait convenable et d’un point de vue d’éthique tout à son honneur. Il ne souhaitait pas se faire de l’argent sur mes préjudices obtenus en tant que victime d’un AVP !
Cette avocate s’est occupée de mon dossier sur un peu plus d’un an ! Toutes ses tentatives en référé ont échoué ; sur la plaidoirie finale, elle a évalué mes préjudices à 452000 euro !
Elle m’a rassuré tout au long de nos échanges. Toutes les fois où elle m’a envoyé des factures au cours de ces quatorze mois, (elle me précisait régulièrement de ne pas m’inquiéter), Elle m’avait écrit que tous mes frais de justice, d’avocat, d’huissier me seraient remboursés… J’ai donc réglé avec beaucoup de difficulté les 3883.90 euro toujours en temps et en heure quelques fois en faisant des petits crédits à la consommation pour pouvoir honorer mes factures. 
Au bout de quelques mois elle a réussi à m’obtenir une avance de 10000 euro sur lesquels elle s’est servie 3675.97 euro !
En début d’année 2015 , le jugement tombe ! Elle n’a obtenu que 10000 euro+ 60887.19 euro sur lesquels elle s’est là aussi servie au passage :22575.91 euro !
Sur les 70887.19 euro de résultat qu’elle a obtenu (on est très loin des 452000 euro qu’elle m’a fait miroiter) elle a donc encaissé : 22575.91 euro + 3883.90 euro + 3675.97 euro soit un total de 30135.78 euro !!!
Elle a pris 41% de la somme qu’elle m’a obtenue !!!
J’ai fait appel auprès de l’ordre des avocats . Le bâtonnier de l’ordre a rendu une ordonnance qui lui signifie de me rembourser 5689.50 euro ! somme dérisoire au vu de ce qu’elle m’a ponctionné mais bon c’est ainsi ! quand on décide de s’attaquer à un membre d’une organisation à l'intérieur de laquelle se manifeste une solidarité agissante entre ses membres, il ne faut malheureusement pas espérer là aussi une justice « saine » !
Cela fait plus de 3 mois que j’attends le remboursement de ce qu’elle me doit !!! et la seule chance que j’ai de pouvoir récupérer mon argent est de demander au président du tribunal de grande instance de rendre la mesure du bâtonnier exécutoire, ce que j’ai fait, et à présent lui envoyer un huissier de justice !!!
Après avoir informé le bâtonnier de l’ordre de la situation, il est intervenu auprès de cette avocate qui a été obligé à me régler le « trop perçu » !
le 17 /11/2015 !
C’est ainsi que notre société fonctionne ! 
Éducatrice spécialisée, salariée auprès d’adultes en situation de handicap depuis plus de 25 ans, Je suis maman de trois enfants en bas âge, seule au foyer, depuis l’accident je suis en situation de handicap, en logement social, reconnue en invalidité, travailleuse handicapée avec une injonction de la médecine du travail de ne pas travailler au-delà, de 0.60% TP ! 
Je suis condamnée à vivre avec les douleurs de mes séquelles de l’accident, et je n’ai obtenu aucune aide dans le jugement qui a été rendu par le tribunal ! « Les factures des prestations d’aide à domicile, que j’ai dû prendre pour m‘aider à la suite de mes interventions chirurgicales, n’ont même pas été présenté au juge !!! plus de 7000 euro de ma poche !!! » . Même pas de financement pour une boite de vitesse automatique alors que j’ai le poignet droit bloqué à vie !!!etc…
Que pensez-vous de notre justice et des personnes qui sont censées faire valoir nos droits ?
Marie Astrid 



J’aime

Commenter

 

dimanche 12 décembre 2021

J'évite toujours de les traiter de vautours, ça fait cliché mais parfois ça démange

 J'évite de les comparer à des vautours , parce que oui, ça fait cliché mais parfois ça démange....

_Voici les faits, lors du délibéré pour le procès que m'a intenté la tutrice de ma mère, je m'attendais à devoir lui payer une somme colossale puisque j'avais eu les conclusions de son avocate mais malgré tout quand j'ai entendu le juge énoncer la somme je n'arrivais pas à en croire mes oreilles.
_Je ne donne pas le montant de cette somme car il est si énorme qu'on ne me croirait pas.
Je me suis immédiatement rendue au greffe pour essayer de savoir comment les choses se passaient concrètement car il est évident que le commun des mortels n'a pas la possibilité de sortir une telle somme-parfaitement abracadabrantesque de son chapeau …
_ La greffière, gênée, m'a conseillé de m'adresser à un avocat pour avoir des explications...
_ Je suis donc allée voir un avocat : il m'a dit être étonné par deux choses 1° le nom du greffier n'est pas mentionné sur le jugement 2° les modalités de paiement ne sont pas indiquées.
_ J'ai donc écrit à la tutrice et à son avocate pour savoir si un échéancier était envisageable toussa toussa … Pas de réponse...
_ Mais début décembre , donc exactement un peu plus d'un mois après le jugement un huissier m'apporte un courrier : Je dois non seulement payer la somme demandée, je le répète il s'agit d'une somme énorme, mais , en plus, des intérêts et … des frais de procédure ( courrier de l'huissier j'imagine ) …. soit environ 400€ en plus de la somme demandée !
_ Et il y a , à la fin du courrier ce petit mot charmant « Vous voudrez bien assurer le règlement de cette somme sous HUITAINE, au plus tard, car, à défaut , je procéderai sans autre avis ni rappel à la saisie vente de vos facultés mobilières , Tant en VOTRE PRESENCE QU EN VOTRE ABSCENCE, avec l'assistance, notamment d'un serrurier.
Tous les frais de cette mesure seront à votre charge et notamment, ceux inhérents à l'ouverture de porte. «
_ Bref vous vous faites attaquer par un voleur dans la rue, il vous met un coup de couteau et vous mourrez dans le quart d'heure qui suit mais ces gens -là , eux, tuent beaucoup plus lentement et sans prendre le moindre risque... ce sont des gens de « justice ».
6
23 commentaires
1 partage
J’aime
Commenter
Partager

mercredi 24 novembre 2021

Juan Branco mis en examen




Bizarrement aucun commentaire de Juan Branco ni de ses adorateurs sur sa page Facebook concernant sa mise en examen de ce matin mercredi 24 novembre.


Comme je n'étais pas dans la chambre à coucher la nuit où «  l'affaire «  s'est déroulée je me garderais bien de faire un commentaire dans un sens ou dans l'autre.


Par contre je suis sûr que dans les deux camps les commentaires vont déjà bon train sur la toile , du côté des pro Branco «  Voilà, il gêne alors on le persécute » Du côté des anti Branco « ce petit arriviste n'a que ce qu'il mérite ».